Bastia, des projets, des questions et du flou!

Le Maire de Bastia a accordé une interview à Corse Matin (04/01/22). A cette occasion, il lui est demandé les 3 grands chantiers de Bastia pour 2022.

D’ailleurs le titre de « une » est : « Pierre Savelli présente les trois projets phares pour la ville en 2022 »

Le premier magistrat de la ville explique que s’il fallait en retenir 3, ça serait :

  • Le réaménagement des quais du vieux port.
  • Forte a Croce au parc du Fort Lacroix.
  • Casa di e lingue à San Angelo.

Le problème est que, selon la révision des autorisations de programmes et crédits de paiement adopté par le conseil municipal le 16/07/21 :

  • Concernant le réaménagement des quais du vieux port, les premières dépenses ont été engagées avant 2021 et les dernières sont programmées en 2024. A la fin de cette année, il restera 80% des dépenses programmées à engager
  • Concernant Forte a Croce, les premières dépenses ont été engagées avant 2021 et les dernières sont programmées en… 2027. A la fin de cette année, il restera 52% des dépenses programmées à engager
  • Concernant Casa di e lingue, c’est un peu plus cocasse. Si le projet est bien listé dans le tableau des opérations pluriannuelles dans le DOB 2021 votée en mars 2021, il a disparu de la liste des autorisations de programmes dont la révision a été votées en juillet 2021.

On comprend mieux la critique de la chambre régionale des comptes à l’égard de la ville de Bastia :

« La commune s’est dotée en 2016 d’un plan pluriannuel d’investissement (PPI) d’une capacité d’engagement de 90 M€ sur la période 2016-2020 ; à aucun moment le conseil municipal n’a été tenu informé de son avancement. Ce PPI souffre par ailleurs d’une certaine incomplétude. Cette absence de transparence et de vision d’ensemble est regrettable particulièrement lorsqu’il est demandé à l’assemblée délibérante de se prononcer sur les options de financement du cycle d’investissement. »

Si on du mal à comprendre en quoi les opérations citées précédemment sont estampillées 2022. il y a, en revanche, 4 projets qui devraient aboutir cette année:

  • Création d’un local administratif avenue de la libération
  • Requalification du ruisseau Bertrand
  • Equipements de proximité Puntettu

Réaménagement de la grande barre de Montesoro

Concernant l’ilot de la Poste, la ville l’a effectivement vendu moins cher que le prix payé pour son acquisition. L’office foncier a été mobilisé pour une opération de portage. L’office a acquis l’ilot de la Poste en 2016 pour le revendre à la ville 6 ans plus tard.

Mais, on ne comprend pas en quoi la ville a influé sur le projet définitif. En d’autres termes, en quoi le projet est il radicalement différent d’un projet qu’aurait porté un promoteur s’il avait acheté directement à la Poste.

La ville voulait-elle absolument d’un hôtel dans un secteur qui n’en manque pourtant pas ?

La ville a-t-elle pesé de son tout son poids pour que seulement 8% de la superficie de logement soient consacrés à des logements « maitrisés » ?

La ville voulait-elle d’un parking de 300 places dont on se demande s’il sera techniquement réalisable ?

Nous ignorons à quoi a servi cette préemption en termes de maitrise sur ce lieu stratégique. En revanche, ce qui est certain c’est que l’office foncier a mobilisé pendant plus de 6 ans plus de 3 millions ce qui a pénalisé d’autres opérations.

En résumé, un flou global qui génère beaucoup de questions pour peu de résultats concrets.. Ainsi va Bastia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s