Ville de Bastia: les investissements en berne

La majorité municipale bastiaise a dévoilé le compte administratif 2021 de la ville lors du dernier conseil municipal.
Son analyse révèle une situation bien préoccupante en total décalage avec l’autosastifaction témoignée par la majorité.

𝐃𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐨𝐧𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭:
2021 : 55 386 258,27 €
Soit une progression de 10.3% par rapport à 2021 et de 15% depuis 2018

𝐃𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐩𝐞𝐫𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐥:

2020 32 381 691,46 €
2021 : 32 896 985,04 €
Soit une augmentation de plus de 500 000 € entre 2021 et 2020, de 2.5 millions depuis 2018 et de 4.3 millions depuis 2012.

𝐃𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 𝐝’𝐞́𝐪𝐮𝐢𝐩𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭:

2020 : 22 854 610,44 €
2021 : 19 572 466,52 €
Soit une baisse de 14.4 % entre 2021 et 2020.

Les dépenses de fonctionnement continuent d’augmenter alors que les dépenses d’équipement baissent de manière très importante.
Bastia est en panne sèche ce que nous savions depuis le rapport de la CRC et la lettre cosignée par le directeur départemental des finances publiques et le Préfet de Haute-Corse alertant la ville sur l’Etat de ses finances.

Une simple analyse du plan pluriannuel d’investissement montre qu’en matière d’investissement la ville de Bastia navigue à vue sans aucune stratégie de développement à long terme.

Le débat d’orientation budgetaire 2021 prévoyait 20 354 709 € de dépenses en 2021 au titre du PPI.
Ce montant est passé à 18 807 409,80 € dans le budget supplémentaire adopté en juillet 2021 soit une baisse de 1 547 300 €.

Et le compte administratif 2021 nous enseigne qu’elle s’élève au final à 14 024 564,35 € soit une baisse de 6 330 145 € par rapport au DOB 2021 (-31% !!!!).

𝐄𝐧𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐝𝐞𝐭𝐭𝐞:

2020 : 46 143 323,16€
2021 : 46 162 462 €
Si l’endettement se tasse, il continue d’augmenter légèrement.
Pour rappel en 2014, l’encours de la dette était de 33 072 000 d’euros soit 760 €/habitant (31% moins élevé que la moyenne de la strate*). Il est en 2021 de 947 €/habitant (10.7% moins élevé que la moyenne de la strate).

𝐂𝐨𝐧𝐜𝐥𝐮𝐬𝐢𝐨𝐧:

𝐋’𝐚𝐮𝐠𝐦𝐞𝐧𝐭𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐝𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐟𝐨𝐧𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐬𝐭 𝐜𝐨𝐦𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞́𝐞 𝐩𝐚𝐫 𝐮𝐧 𝐫𝐞𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐚̀ 𝐥’𝐞𝐦𝐩𝐫𝐮𝐧𝐭 𝐞𝐭 𝐮𝐧𝐞 𝐛𝐚𝐢𝐬𝐬𝐞 𝐝𝐞𝐬 𝐝𝐞́𝐩𝐞𝐧𝐬𝐞𝐬 𝐝’𝐢𝐧𝐯𝐞𝐬𝐭𝐢𝐬𝐬𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭.

  • L’article L. 2334-3 du code général des collectivités territoriales a institué 15 strates de population permettant de regrouper les communes au sein de groupes aux caractéristiques démographiques relativement homogènes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s