Contre la peine de mort

Il y a quelques jours, le 10 octobre nous célébrions l’anniversaire de la publication de la loi abolissant la peine de mort.

Pour la circonstance, je ne peux que reprendre les mots de François Mitterrand prononcés avant l’élection présidentielle de 1981, sans tenir compte des sondages qui exprimaient qu’une majorité des Français y était favorable.

« Je dis ce que je pense, ce à quoi j’adhère, ce à quoi je crois, ce à quoi se rattachent mes adhésions spirituelles, ma croyance, mon souci de la civilisation. Je ne suis pas favorable à la peine de mort »

Aujourd’hui, alors que les sondages laissent apparaitre que jamais autant de Français souhaiteraient son rétablissement (55%, +11 points par rapport à 2019), je reste résolument contre la peine de mort.

Je vois pointer cette remarque. Celle qui serait censée faire vaciller mon assurance : « et si c’était l’un des vos proches qui était victime d’un meurtre »

Et, là, je répondrais simplement que la famille d’une victime, les proches touchés dans leur chair ont le droit de vouloir que l’assassin, artisan de leur malheur soit coupé en morceau. Mais de quel droit, alors que vous avez la chance d’avoir du recul, ne pas être dans la détresse, vous mettez vous à la place de personnes frappées par le malheur ? Comment pouvez-vous réclamer du sang pour un chagrin qui vous est étranger ?

Mais pour répondre à votre question, s’il s’agissait d’un de mes proches, malgré tout mon désir de civilisation, je n’exclus pas de vouloir vengeance.

Cependant, la vengeance ce n’est pas la Justice, mais sa propre justice. C’est le désir d’appliquer soi-même la sanction. Celui qui veut vengeance ne se cache pas derrière des jurés pour qu’ils l’exercent par procuration

Nous le savons que trop bien, la vengeance peut être aveugle et se moque de la charge de la preuve. Comme le dit Hegel : « dans la vengeance, la passion joue son rôle, et le droit se trouve troublé »

Nous ne pouvons au nom de la Justice demander vengeance car elle doit éclairer notre société et non la laisser aller à ses passions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s