Quenelle et escroquerie

Ami lecteur, je vais être franc, je m’inquiète pour tes fesses ! Oui, je comprends ce que peut avoir de d’étonnant et de familier une telle inquiétude. Mais figure toi qu’il existe des gens dont l’attrait pour la quenelle n’a rien de culinaire. En effet, leur désir est de mettre cette quenelle dans le cul d’un certain nombre d’autres personnes. Étrange pratique me direz-vous mais c’est ce que signifie « faire une quenelle »
Ce mouvement, assez anal reconnaissons-le, a été lancé par Dieudonné. Le même qui avait joué le rôle d’un proctologue dans un film intitulé « le derrière ». Il faut lui reconnaître une certaine suite dans les idées !
Ce mouvement quenellier est également adoubé par Soral. Soral, l’intellectuel passé du communisme à l’extrême droite, avant de rejeter les deux. Soral qui s’estime victime d’un complot visant à le censurer.
Nos deux lascars partagent un gout immodéré pour l’antisionisme. Attention, ils ne sont pas antisémites mais, bon, faut reconnaître que sans juif il n’y a pas de sionisme.
Ils sont, de plus, antisystèmes. Ce qui est pratique quand on se prétend contre le système c’est qu’on peut inclure ce que l’on veut dans le dit système que l’on rejette. Par exemple, votre belle mère vous ennuie ? Votre patron ne reconnait pas vos talents à leur juste valeur ? Et bien, hop ! On les inclut dans le système. Faut dire, également, que lorsqu’on voit Nicolas Anelka un footballeur payer des millions faire une quenelle on a du mal à cerner le système !
Mais pour en revenir à nos deux victimes d’un complot mondial, leur rejet du système est à but… assez lucratif. Ils sont tous deux chefs d’entreprise. Enfin, Dieudonné c’est sa femme qui est gérante.
Leurs deux sociétés ne déposent plus leur compte depuis 2013. Les plus médisants pourraient y voir une volonté de cacher combien leur rapporte leur rejet du système. Oh, les vilains ! Voyons! Ce n’est qu’un acte de révolte supplémentaire, bien entendu !
Mais comment arrivent-ils à convaincre les gens de devenir des fanatiques de la quenelle ?
L’idée première est de détourner leurs adeptes de toutes sources d’information. Par exemple, les médias sont aux mains du système. La démonstration est simple. Aucun, strictement aucun média, ne reprend leur thèse. C’est la preuve de l’asservissement des médias. Evident, non?
Donc, les amis si vous voulez sortir du système ne lisez plus, ne vous informez pas. N’écoutez que ceux qui prodiguent la lumière… Vous avez compris… Soral et Dieudonné !
Ensuite, ils vous donnent la solution à tous vos problèmes. Si vous n’avez plus d’emploi, si vous ne gagnez pas assez d’argent, si vous êtes exploités, si votre femme ou votre mari vous emmerde.. C’est la faute du sionisme.
En somme, pour être heureux, pour avoir du succès auprès de femmes ou des hommes, pour devenir plus beaux, plus riches… aidez les à vaincre le sionisme. Les religions disent que le vrai bonheur est après la mort. Pour notre duo, le bonheur est après la disparition du sionisme ! Chacun son truc ! D’ailleurs, ils ont d’autant plus raison qu’aucun média ne relaie leurs idées ! (on rejoint le 1er point)
Pour terminer, comme ils sont victimes d’un complot mondial visant à les faire taire et qu’ils doivent lutter contre d’obscures puissances financières sionistes si vous pouvez les aider… Donc « messiers dames à vot’ bon cœur !! ». Aidez les gens à devenir plus heureux, c’est bien beau mais ils ont des entreprises à faire tourner tout de même !
Leur cible privilégier est le déçu de la politique. Celui qui considère que les élus sont tous des pourris. Ce que déclament Soral dans les textes fondateurs de « égalité et réconciliation » mouvement qu’il a fondé en 2007.
Le problème en alléguant que les élus sont tous des pourris c’est qu’on en revient à dire que le peuple, dont il se dit pourtant proche, est très con. En effet, à part les sénateurs, tous les élus, tous sans exception, sont élus au suffrage universel donc par le peuple lui-même. Et certains sont même réélus.
Si aujourd’hui, la classe politique en prend pour son grade c’est parce que les médias ont sorti des affaires tonitruantes (les écoutes de Sarkozy, Bettencourt, Cahuzac, Bygmalion…). En fait, les médias sont à l’origine de toutes les affaires qui ont égratigné le monde politique. Ces mêmes médias que notre don-donquichottesque duo du complot sioniste dénonce, pourtant, comme étant les complices du système. Avec de tels complices, nul besoin d’ennemi n’est ce pas ??
Et, c’est là que je me dis que si j’étais un financier. Je ne parle pas du petit banquier de la banque postal. Non,non ! Si j’étais un mastodonte de la finance animé par des profits toujours plus importants. Je verrai dans le pouvoir politique mon plus grand ennemi. La politique pouvant contrer ma soif de profits. Je serai donc tenté à la fois de corrompre les élus ce qui coûte de l’argent et de les discréditer ce qui coûte aussi de l’argent mais au début seulement.
Et, quelle est la meilleure façon de discréditer un élu ? C’est de lui saper sa légitimité. Et, le moyen le plus efficace reste de convaincre les gens que le vote est inutile car, vous l’avez compris, les élus sont tous des pourris.
En effet, que pèse un président élu avec 36.34% des électeurs potentiels de son propre pays devant ma puissance financière ? (François Hollande, lui, est devenu Président avec 51.4% des suffrages exprimés mais 36.34% des électeurs potentiels)
Sa légitimité est tellement faible qu’il ne peut refuser mon aide et pour cela il a tout intérêt à faire des lois qui me sont favorables.
Dans cette perspective un duo aussi guignolesque soit-il. Un duo, composé d’un intellectuel en mal de reconnaissance et d’un humoriste en perte de vitesse, peut m’être sacrément utile. Surtout si ce duo pousse les gens à se détourner d’un système dont ils font des élus la figure de proue.
Alors, je ne serais que trop conseiller à nos quenelliers en puissance, avant tout chose, de bien regarder ce qu’ils ont entre les fesses. Car les cocus de l’histoire… cela pourrait être eux….
Le peuple a le choix de son vote et son bulletin a une puissance qu’il serait temps de reconsidérer. En effet, pour le 1er tour de l’élection présidentielle de 2012, il y avait 46 millions d’inscrits. Il y a eu 9.5 millions d’abstention, c’est-à-dire 9.5 millions de personnes qui ne se sont pas déplacées pour voter. Et parmi les 36.5 millions de votants, 701 000 ont mis un bulletin blanc ou nul.
C’est-à-dire que les abstentionnistes auraient pu élimer au 1er tour Sarkozy ou Hollande. En ne prenant pas la peine de voter, ces derniers ont participé indirectement à la victoire Hollande. Comme à la victoire de Sarkozy en 2008 ou, encore, à l’éviction de Jospin en faveur de Lepen en 2002 pour le 2nd tour.
Einstein disait « « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. ». Alors, lors de la prochaine élection, songes-y ami lecteur avant de vouloir mettre une quenelle autre part que dans ton assiette…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s