Le Pape, les cons et le capital

Le con est une source inépuisable d’inspiration. Il faut au moins le reconnaitre! Mais, si nous organisions les championnats du monde de la connerie, nul doute, que les Américains trusteraient les premières places !
Pour preuve, j’en veux les réactions exacerbées après la publication de l’exhortation apostolique –
EVANGELII GAUDIUM – du Pape François
Une exhortation apostolique est proche de l’encyclique mais sans valeur juridique. Je dois avouer que la haine des méthodistes, évangélistes et autres ultras conservateurs religieux, j’ai été poussé à lire cette exhortation.
Et, cette lecture a été très intéressante. Si l’église a toujours voulu paraitre proche de la pauvreté, elle n’était pas très éloignée des puissants. En somme, il fallait avoir une pensée pour les plus démunis, éventuellement les aider (charité chrétienne) mais bon la pauvreté fait parti du monde. En somme, une acceptation des inégalités et les plus « petits » devaient trouver une consolation dans la perspective du paradis. Car si les anges n’ont pas de sexe, ils n’ont pas non plus de porte monnaie.
Or, le Pape François a adopté une posture beaucoup plus militante refusant de remettre, post mortem, les pendules des inégalités à l’heure.
En effet, dans son deuxième chapitre, cette exhortation se livre à une diatribe contre le libéralisme sauvage. D’ailleurs, les titres sont assez évocateurs :
Non à une économie de l’exclusion
Non à la nouvelle idolâtrie de l’argent
Non à l’argent qui gouverne au lieu de servir
Non à la disparité sociale qui engendre la violence
Et, il va jusqu’à dénoncer une « économie qui tue ». Ce qui est nouveau, c’est qu’il émet l’idée que pour respecter les commandements, ou recommandations divines, il faudrait songer à changer de système. Autrement dit, si on veut vivre selon les préceptes, mis en avant par l’église, il faudrait déjà voir à ne pas prendre les pauvres pour des cons ! On imagine aisément nos bons capitalistes protestants américains avalant leur scotch de travers…
Et, pourtant, cette exhortation est marquée au coin du bon sens ! Sans aller chercher très loin, prenons, par exemple, l’humilité prise comme première des vertus. Il apparait évident que le monde des affaires ne s’accommode que très mal de cette vertu. Vous imaginez un patron faisant preuve d’humilité devant son banquier ? C’est la clôture directe de tous ses comptes dans l’heure !
Par définition, et sans aller chercher les multinationales, le monde des affaires est impitoyable surtout en période de crise. Les plus faibles ne résistent pas à une concurrence d’autant plus rude que la demande s’effondre.
D’ailleurs, il y a un coté paradoxal. S’il est aisé de feindre une certaine humilité lorsqu’on est à la tête de Total, par exemple, forçant l’admiration de la ménagère croyante, il ne reste pas d’autre choix au petit patron qui se trouve dans la difficulté de feindre une assurance certaine.
En effet, plus l’entreprise est petite, plus le patron est comme un capitaine de navire. Toute expression trop manifeste de ses états d’âme, de ses doutes, serait une source de stress improductive pour les employés.
En somme, les riches ont toujours vu chez les pauvres l’opportunité d’accéder au paradis par le biais de la charité. Par exemple, chaque milliardaire américain y allant de sa fondation pour soutenir des projets caritatifs. Et les plus pauvres ? Et bien, pour eux, il suffit de leur faire comprendre que la vie sur terre n’est qu’un passage. Après la mort, il y a l’éventualité du paradis pour l’éternité. Mais, pour y accéder, comme ils n’ont pas vraiment les moyens de faire preuve de charité, il leur faut accepter l’inégalité. Après tout, dieu l’a voulu ainsi. Il faut avouer que le système marche depuis des siècles et que personne n’est revenu de trépas à vie pour le désavouer.
Et, ne voila t il pas qu’un Pape que personne n’a vu venir se met à vanter les mérites de la solidarité en dénonçant un système générateur d’inégalités.
Allez savoir ! Peut être que dieu a murmuré à l’oreille du pape François « le changement…C’est maintenant !! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s